A propos de nous

Qui nous sommes


HORIZONT3000 estime que toute personne a droit à des conditions de vie justes et dignes et à l’autodétermination, indépendamment de son origine ethnique, de son sexe ou de sa religion. L’approche d’HORIZONT3000 est caractérisée par le respect et le partenariat et est axée sur les principes de durabilité.

En quoi nous croyons


Respect Mutuel et Esprit de Partenariat

Tout être humain a droit à des conditions de vie justes et dignes ainsi qu’à la libre disposition de soi-même, sans égard à son origine culturelle, à son sexe ou à sa religion. Basés sur une conception chrétienne de l’humanité, nous supportons des personnes et organisations de nos pays partenaires dans leurs aspirations à s’épanouir.

L’être Humain au Centre

Tout être humain a droit à des conditions de vie justes et dignes ainsi qu’à la libre disposition de soi-même, sans égard à son origine culturelle, à son sexe ou à sa religion. Basés sur une conception chrétienne de l’humanité, nous supportons des personnes et organisations de nos pays partenaires dans leurs aspirations à s’épanouir.

Pour un Développement durable

Les principes du développement durable et leurs implications au niveau social, écologique, économique et culturel sont présentes aussi bien dans la conception de nos programmes et projets que dans leur mise en œuvre. Ensemble avec les représentants de la société civile et nos organisations partenaires, nous tâchons d’assumer une responsabilité commune pour un monde commun. Ceci inclut également la conscience des limites de la disponibilité des ressources naturelles et matérielles.

Ce que nous faisons


HORIZONT3000 offre un soutien aux groupes défavorisés et vulnérables, tels que les petits exploitants agricoles, les femmes, les enfants et les jeunes, les groupes de défense des droits humains ainsi que les populations autochtones des pays du Sud et leur permet d'améliorer leur vie de manière durable. Cela se fait dans le cadre de projets et de programmes de coopération au développement, ainsi que par le placement d’experts (Programme d’assistance technique) dans des organisations partenaires dans les pays du Sud. En 2018, HORIZONT3000 coordonne environ 150 projets grâce à un financement et 84 experts dans 12 pays d'Afrique, d'Amérique latine et d'Océanie.

HORIZONT3000 intervient dans trois secteurs et contribue à plusieurs ODD (objectifs de développement durable):

1) Développement rural et gestion des ressources naturelles;
2) Droits de l'homme et société civile; et
3) Education

Un accent particulier est mis sur l’égalité des sexes et les droits des femmes, ainsi que sur la protection de l’environnement dans tous les projets et programmes HORIZONT3000. Le travail dans les domaines du changement climatique et de la résilience et du dialogue politique est encore développé par le biais de projets innovants et de consortiums.

Notre structure


HORIZONT3000 est régi par une assemblée générale et un conseil composé de six des neuf organisations membres catholiques. L'organisation a son siège à Vienne ainsi que des bureaux régionaux au Nicaragua pour l'Amérique centrale et en Ouganda pour l'Afrique orientale, ainsi que des bureaux de pays au Sénégal, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Mozambique. Environ 30 personnes sont actuellement employées au siège et au total, 26 personnes recrutées sur le plan international et local travaillent dans les bureaux de pays et les bureaux régionaux (2018).

Notre objectif au Sénégal


Le programme HORIZONT3000 Sénégal (« La sécurité alimentaire et nutritionnelle ») couvre huit projets et se propose de contribuer efficacement à l’atteinte de la sécurité alimentaire des populations rurales du Sénégal dans les régions de Kaolack, Thiès, Fatick, Kaffrine, Tambacounda et Kolda.

Le programme HORIZONT3000 Sénégal trouve toute sa légitimité dans le contexte national, caractérisé notamment par: une faible société civile rurale, une dégradation de l’environnement et des ressources naturelles, une agriculture diversifiée mais très peu compétitive, des difficultés d’accès et de maîtrise de l’eau, un entrepreneuriat rural modeste, un faible accès des ruraux aux financements (notamment celui des investissements), des pratiques culturales néfastes à la santé et à l’environnement, une difficulté d’accès à une alimentation riche/variée/équilibrée pour des populations vulnérables, un faible niveau de scolarisation et d’alphabétisation des femmes rurales, une vulnérabilité importante au VIH/Sida ainsi que des agents de santé (relais) insuffisamment formés. L’approche de développement global intégré est tout à fait pertinente : il existe une belle complémentarité entre les différents volets du programme dans le but d’atteindre un maximum d’impact.

Le programme Sénégal s'inscrit dans le secteur du développement rural et de la gestion des ressources naturelles. Mais le renforcement de la société civile et l'amélioration des capacités des organisations partenaires ainsi que la promotion de l'égalité des sexes font aussi partie de cette action. L'objectif du programme « Améliorer durablement la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick, Tambacounda, Kolda et Thiès à l’horizon 2022 » peut être rattaché au sous-objectif ODD 2 – Faim « zéro » : 2.1. D'ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, ait accès tout au long de l'année à une alimentation saine, nutritive et suffisante.

Ce programme se réfère à la stratégie sectorielle de la Coopération Autrichienne pour le Développement (CDA) dans les secteurs Développement Rurale et la Gestion des Ressources Naturelles car elle se base sur les approches qui visent à une augmentation de la productivité et qualité des cultures organiques pour des meilleurs revenues et sources d’alimentation locale, à la capacitation des acteurs ruraux pour l’avènement d’une société civile et à une gestion concertée des ressources naturelles et la protection de l’environnement. Egalement, en ligne avec les priorités de la CDA (OEZA), le programme vise à intégrer les couches vulnérables, surtout les femmes et jeunes, par des activités ciblées.

Mitgliedsorganisationen