Programme Sénégal

La sécurité alimentaire et nutritionnelle


Le programme Sénégal 2019-2022 consolide, améliore et développe les différents résultats du programme 2016-2018 dans les secteurs du développement rural durable et de la sécurité alimentaire, et coopère avec huit organisations partenaires dans six régions du Sénégal (Thiès, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda et Kolda). Le programme s’inscrit dans le secteur du développement rural et de la gestion des ressources naturelles. Mais le renforcement de la société civile et l’amélioration des capacités des organisations partenaires ainsi que la promotion de l’égalité des sexes font aussi partie de cette action.

 

Objectifs et resultats


Objectif général : Contribuer à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural à travers le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal

Objectif spécifique : Améliorer durablement la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick, Tambacounda, Kolda et Thiès à l’horizon 2022

 

Résultat 1 : Les exploitations familiales produisent suffisamment de denrées de façon durable pour subvenir à leurs besoins alimentaires (ODD 2)
Ce résultat s’attache à renforcer les capacités techniques et organisationnelles des producteurs, la diversification de la production agricole et l’intensification des systèmes de production, l’encouragement des techniques de production agroécologiques pour une agriculture conciliant performance et préservation des ressources naturelles. Les projets appuieront les exploitations familiales à se procurer des semences adaptées et des équipements agricoles et faciliteront l’accès à des équipements / matériel agricoles appropriés. Les producteurs seront en outre formés à des techniques adaptées, entraînant une diversification et une intensification de la production. Une des priorités réside dans l’aspect de la pérennité des systèmes de production agricole.

Résultat 2 : Les ménages ont augmenté leurs revenus de façon durable pour répondre à leurs besoins  (ODD 2)
Ce résultat contribue à la hausse des revenus des ménages des groupes cibles grâce à la promotion de l’entrepreneuriat rural et agricole. À travers les différents projets, le programme développe et renforce les chaînes de valeur locales en créant des conditions avantageuses pour la transformation des produits et en valorisant les produits locaux dans la zone d’intervention. Outre le renforcement des acteurs locaux dans le domaine de l’entrepreneuriat rural, le programme développera des mesures facilitant l’accès à l’information en termes de financement et de microcrédits pour les foyers. De plus, le programme explorera différents moyens de générer des revenus dans les différents secteurs (agriculture, utilisation de ressources naturelles, etc.) afin que les foyers puissent diversifier leurs sources de revenus. Ces mesures seront accompagnées d’un programme d’alphabétisation fonctionnelle pour la population (en particulier pour les femmes).

Résultat 3 : Les communautés ont augmenté leur résilience face à la dégradation de l’environnement et aux changements climatiques (ODD 6, 13, 15)
Ce résultat agit à deux niveaux : renforcer les capacités de la population en matière de gestion de ressources naturelles et améliorer les systèmes de production des petits exploitants. Le programme aide les collectivités locales et les associations de producteurs/agriculteurs à s’adapter aux conséquences du changement climatique. Le recours aux technologies vertes est encouragé dans la zone d’intervention. En outre, les comités locaux existants seront davantage formés à la gestion de ressources naturelles.

Résultat 4 : Les ménages ont adopté de meilleures pratiques alimentaires et nutritionnelles (ODD 2)
Les efforts réalisés dans la phase actuelle dans les secteurs de la santé et de l’alimentation seront poursuivis et décuplés. Certains outils comme les banques de céréales et les structures villageoises pour stocker les produits agricoles seront encore développés afin que les ménages aient accès à une alimentation de qualité tout au long de l’année. Des ateliers de sensibilisation aux pratiques alimentaires et aux méthodes de préparation seront aussi organisés.

Résultat 5 : Les femmes et les hommes des groupes cibles et les organisations partenaires ont renforcé leurs capacités pour promouvoir l’égalité des sexes (ODD 5)
Les phases précédentes du programme Sénégal ont également orienté beaucoup d’activités vers les femmes, pour renforcer leur autonomie et autodétermination. Au cours de cette nouvelle phase, le travail doit toutefois être plus systématique et les efforts que les participants déploient déjà en matière d’égalité des sexes doivent être explicites. Une analyse de la question de genre est pour ce faire nécessaire et devra être réalisée dans la première année. L’intégration des résultats de l’analyse dans le travail quotidien des organisations partenaires, dans les documents stratégiques et dans les activités visant à augmenter le nombre de femmes aux postes décisionnels devrait entraîner une plus forte implication des femmes dans la vie publique et privée. Les résultats de l’étude devraient en outre être intégrés à la stratégie nationale pour le Sénégal d’HORIZONT3000.

Résultat 6 : les organisations partenaires ont généré, partagé et multiplié des connaissances pertinentes pour améliorer leurs performances et compétences (ODD 17)
L’augmentation des capacités des organisations partenaires et des institutions locales de la société civile par le biais de formations et de programmes d’échange ainsi que la diffusion de bonnes pratiques sont au cœur de ce résultat. Les organisations de la société civile doivent être renforcées pour être en mesure de jouer leur rôle. Ce résultat est étroitement lié à l’action de KNOW-HOW3000. Les activités de consolidation des organisations partenaires sont organisées aussi bien dans le cadre du programme que dans le cadre de l’action de la gestion des connaissances KNOW-HOW3000.

 

Groupes cibles


Les groupes cibles directs du programme sont les personnes des ménages ruraux, les associations, les organisations faitières des agriculteurs et producteurs, les exploitations familiales, les institutions et organismes de la société civile, les petits entrepreneurs ruraux, les femmes, les jeunes, les représentants des autorités et municipalités locales et tous les employés des organisations partenaires pour le résultat égalité des sexes (101 807 personnes, dont 62 418 femmes).

Les groupes cibles indirects sont la population des municipalités et régions rurales où les projets sont présents, qui bénéficie du renforcement de la société civile, du renforcement des municipalités locales, de l’augmentation des revenus agricoles et de la protection des ressources naturelles (400 352 personnes, dont 214 079 femmes).

Ces groupes cibles ainsi que les organisations partenaires (équipe projet et membres de l’organisation) bénéficient également des activités du programme KNOWHOW-3000 ainsi que des activités pour l’égalité des sexes (résultats 5 et 6).

Projets de HORIZONT3000 au Sénégal

Mitgliedsorganisationen